A113 – Enlèvement. Apocalypse. 2/3 suite…

Toi, seras-tu enlevé ? Sais-tu que l’enlèvement va arriver très bientôt ? Ce qui se passe sous nos yeux, et ce qui va arriver au monde d’aujourd’hui, à la lumière du livre de l’Apocalypse.

 

(Message n°3) Ce message fait partie d’une série de 4 messages. Il est le troisième de la série.

 

Et dans ce mouvement qui s’appelle « Evangélisation 2000, Evangélisation du Monde », il y a toute une série de chrétiens, d’hommes qui sont considérés comme des piliers dans des mouvements chrétiens évangéliques, des évangélistes mondiaux, des mouvements mondiaux. Puisqu’ils sont publics, je pourrais en citer au moins deux : L’association Billy Graham qui est associée à ce mouvement, et Jeunesse en mission également. Vous avez des groupes de « Jeunesse en mission » qui sont complètement Nouvel Age, d’autres qui sont récupérés par le catholicisme romain, vous en avez encore d’autres qui sont entièrement fidèles et qui marchent dans la vérité. Ce sont des mouvements qui ont tendance actuellement à s’organiser, à se structurer, et à entrer dans la grande église ; mais les fidèles, les brebis, les vraies, vous ne voulez pas participer à ses péchés ! » Alors le problème de cette prostituée, Apocalypse 18: aux versets 2 à 4, c’est son impudicité ; et l’impudicité, nous savons que spirituellement c’est l’idolâtrie, c’est-à-dire le rejet de la vérité pour accepter de se prosterner vers quelqu’un d’autre que le Seigneur, vers quelque chose d’autre que sa vérité et sa parole. Tout ce qui est idolâtrie, mensonge, pour Dieu c’est une impudicité et cela ouvre la porte évidemment à l’impudicité sexuelle ou à l’impudicité tout court : les deux sont associées.

Les sectes finissent dans les orgies et l’impudicité sexuelle. Si on entre dans l’impudicité sexuelle et si on ne veut pas s’en repentir, on finit dans la prostitution spirituelle. Les deux vont ensemble ; c’est pourquoi il est dangereux de flirter dans tous les sens du terme, parce que cela ouvre la porte à l’impudicité spirituelle et à la prostitution spirituelle.

L’Epouse se sanctifie, la prostituée devient de plus en plus impudique.

A la fin de l’Apocalypse, il est écrit : « Que celui qui se sanctifie se sanctifie encore, que celui qui se souille se souille encore ». C’est le propre de la prostituée de commencer à se souiller avec du mensonge, avec ce qui n’est pas de la Parole de Dieu et d’aller de plus en plus loin dans la souillure, ce que fait cette grande église prostituée universelle. Je ne vais pas entrer dans tous les dogmes de l’église catholique romaine qui sont des abominations aux yeux du Seigneur ; en tant qu’ancien catholique né à Lourdes, je peux vous dire que l’église n’a rien abandonné de ses dogmes souillés et que cela constitue la grande abomination à laquelle participent et dont se sont enivrés, comme il est dit là, tous les rois de la terre. « C’est du vin de son impudicité que les rois et les habitants de la terre se sont enivrés ».

Quand vous voyez actuellement le couronnement d’un pape de Rome, la terre entière qui est représentée à Rome ; et tous les grands de la terre sont là ou sont représentés. C’est le seul chef politique ou religieux actuel du monde devant lequel tout le monde s’incline et à qui tout le monde rend hommage. Actuellement vous avez dans la presse, dans les journaux, à la télévision, des articles qui rendent hommage aux qualités diplomatiques du pape actuel dans les conflits, dans le conflit de l’Irak, dans le conflit de la Yougoslavie ; c’est lui qui est dans les coulisses et qui négocie ;c’est lui qui a réussi à obtenir des choses que beaucoup de grands de la terre n’ont pas pu obtenir. Il prépare la prise de pouvoir. Il la prépare d’autant plus tranquillement que les chrétiens et l’église en général, ne disent rien et se laissent complètement séduire. Je ne parle pas des brebis du Seigneur qui ont les yeux ouverts, mais je parle de cette église tiède de Laodicée qui est là, qui voit les choses se faire et qui admire celui qu’on appelle un homme très spirituel et digne de confiance qui est en fait un agent de Satan ; quelqu’un qui est envoyé pour séduire et détruire les brebis du Seigneur.

 

Au verset 5, il est dit que c’est un mystère : « Sur son nom était écrit un nom, un mystère, Babylone la grande ». Le nom de Babylone est associé aux pires abominations que la terre n’ait jamais connues ; c’est à Babylone qu’ont commencé les grandes révoltes contre le Seigneur : la tour de Babel,c’était Babylone. Ils ont voulu la construire pour s’élever au-dessus de tout ce qui existait et pour atteindre le ciel : des efforts d’hommes pour atteindre le ciel, c’était là le problème de Babylone : Esaïe47 nous montre quels sont les péchés de Babylone, donc quelles sont les choses qu’il faut surtout éviter de faire rentrer dans nos vies et dans l’église si on ne veut pas participer à l’esprit de Babylone.

Dans Esaïe 47:6, il est dit : « J’étais irrité contre mon peuple, (c’est Dieu qui parle), j’avais profané mon héritage et je les avais livrés entre tes mains parce qu’ils avaient désobéi ; tu n’as pas eu pour eux de la compassion ; tu as durement appesanti ton joug sur le vieillard et tu disais : à toujours je serai souveraine ; et tu n’as point songé que cela prendrait fin ». C’est une femme qui a toujours persécuté le peuple du Seigneur. Quand le peuple du Seigneur était persécuté, il pouvait l’être pour deux raisons : simplement en tant que peuple du Seigneur parce que Satan n’aime pas les enfants de Dieu, et il pouvait être aussi châtié parce que Dieu les avait livrés entre les mains de l’ennemi à cause de sa désobéissance.

 

Mais là, Babylone, quand elle persécutait le peuple de Dieu, elle allait au-delà de toute mesure ; elle a toujours été assoiffée du sang des saints. Cela est repris dans Apocalypse 17 que nous venons de lire au verset 6 : « Ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus ». Dans toute l’histoire, on a vu Babylone, la prostituée, persécuter les saints. Et toujours la fausse église apostate persécutera la véritable Eglise de Jésus-Christ ; l’Eglise de Jésus-Christ sera persécutée par la fausse église qui n’est autre que Babylone. Tous ces massacres, ces guerres de religion sont inspirées par l’esprit de Babylone.

On en sait quelque chose dans notre région ici. Toutes ces guerres de religion, que ce soit d’un côté comme de l’autre ! (il y avait un côté qui avait peut-être un peu plus de saints dans ses rangs), mais l’esprit de guerre de religion est un esprit babylonien. Le véritable chrétien ne fait pas la guerre pour sa foi ; il ne prend pas les armes ; il se laisse tuer plutôt, martyriser, mais il ne prend pas les armes.

Donc le premier aspect de Babylone c’est l’esprit de violence, de persécution, de domination. Babylone, c’était un dominateur des peuples, qui écrasait tout sur son passage : moi et rien que moi !

Il le dit là : Esaîe 47 verset 8 : « moi et rien que moi ». C’est l’orgueil, c’était la persécution des saints.

Au verset 12 : « Reste donc au milieu de tes enchantements et de la multitude de tes sortilèges auxquels tu as consacré ton travail dès ta jeunesse ». Babylone c’était un repère de sorciers, de magiciens et de toutes espèces de pratiques de sorcellerie et de magie. Aujourd’hui il en est de même quand l’orgueil, quand l’esprit de domination et de persécution entre, et quand un esprit de magie et de sorcellerie entre, c’est l’esprit de Babylone qui entre. Toutes ces techniques du Nouvel Age, toutes ces techniques psychologiques, toutes ces techniques qui viennent de la chair, du monde, de Satan, quand elles entrent dans l’église, c’est l’esprit de Babylone qui entre avec. Le Seigneur m’a sorti de la psychologie. Je sais que l’occultisme entre dans l’église par la psychologie. Toutes les techniques de yoga, de visualisation, qui sont habillées avec des termes scientifiques et des termes même chrétiens,sont entrés dans la psychologie, qui est le cheval de Troie de Satan. Et cela entre dans l’église ; c’est christianisé ; c’est repris sous d’autres formes et c’est présenté au peuple du Seigneur ; mais c’est l’esprit de sorcellerie qui est derrière ; c’est l’esprit de magie qui est derrière. Il ne viendrait jamais à un chrétien bien disposé de faire de la magie consciemment ou de faire de la sorcellerie ; mais par contre, commencer à pratiquer un peu de visualisation, de technique de relaxation, de technique de développement de soi, de la psychanalyse… La psychanalyse, c’est purement démoniaque. Il y a des psychiatres chrétiens soi-disant, il y a même des psychologues chrétiens, comment est-ce possible ?

 

« Reste donc au milieu de tes enchantements ». L’esprit de Babylone : orgueil, domination. Et qui dit orgueil et domination dit forcément organisation. Babylone et tous ses empires, Rome etc…, étaient des empires extrêmement bien organisés. A partir du moment où une église commence à entrer dans un système d’organisation hiérarchisée, vous avez le pape et les suivants, vous avez de la tête à la base une organisation hiérarchisée où tout baigne dans l’organisation générale, ça c’est l’esprit babylonien.

Adorer Dieu en esprit et en vérité veut dire, laisser le Saint-Esprit diriger, laisser le Saint-Esprit organiser. Quand on commence à faire des comités, des conseils, des groupes d’anciens, (je veux dire dans le sens organisation ; ce n’est pas des groupes d’anciens tels qu’ils sont bibliques, mais un bureau de frères, un bureau déclaré à la Préfecture), on est déjà entré dans un système babylonien de direction de l’église.

Le Seigneur ne veut plus de cela; et dans l’Eglise de la fin des temps qui se prépare, dans l’Epouse, Il va faire tomber toutes ces béquilles humaines qui viennent de Babylone et ouvrent le chemin à l’antichrist et à tous ceux qui s’y adonnent. Il va faire tomber toutes ces béquilles et ce sera l’organisation glorieuse du Saint Esprit ; ce sera Lui qui va faire lever les ministères ; ils vont s’organiser sous la direction du Saint Esprit, ils vont jeûner et prier ensemble et le Saint-Esprit dira :

Mettez-moi à part un tel pour que je l’envoie à tel endroit ! Mettez-moi à part un tel et un tel pour que je fasse telle oeuvre ! Et dans le jeûne et la prière le Saint-Esprit va diriger son peuple. Ce sont de petits groupes non déclarés à la Préfecture ; parce que tous ceux qui seront déclarés vont être pris lorsque l’antichrist se mettra en place. Vous imaginez que ce seront les groupes qui se seront déclarés, les groupes qui seront organisés pour faire bien vis à vis des autorités, pour avoir une façade, pour avoir de l’impact, comme on dit, vis à vis des autorités, vous croyez que ce sont ceux là qui se feront reconnaître par l’antichrist ; il va les attraper, il va les séduire, ou les détruire. La véritable Église de Jésus, elle, prend le maquis. Amen ! C’est l’esprit de maquis qu’elle doit avoir. On est des voyageurs sur cette terre ; on n’est fixé nulle part. Vous savez, les maquisards pendant la guerre étaient poursuivis par un ennemi féroce ; ils n’avaient qu’une chose en tête, ne jamais se fixer quelque part, aller, courir, se cacher.

Rester cacher au sens spirituel du terme, cela veut dire pour nous, sortir du milieu de ces organisations- là, et laisser le Saint-Esprit nous nourrir dans le désert. Et c’est bien mieux comme ça.

Je sais qu’entendre des choses comme celles-ci, ça sépare. C’est exactement comme Dieu dit, ça divise. La Parole de Dieu divise. Ceux qui entendent cela ce soir, sont divisés en deux groupes ; je ne dis pas forcément ici, mais ceux qui entendront cette cassette par exemple ; ceux qui vont recevoir en disant : « J’accepte Seigneur, ou en tout cas je veux t’interroger pour savoir si cela vient bien de Toi, mais je reçois cela comme venant de toi Seigneur, parce que c’est Ta Parole qui nous le montre, on est dans les temps », puis il y a ceux qui vont dire : « Mais non ! Ça c’est du fanatisme religieux ! Il faut vivre avec son temps, il faut s’organiser, il faut faire de grandes conventions, il faut faire de grandes conférences, il faut avoir de l’impact, des grandes églises » ; ça c’est l’esprit de Babylone. Le Seigneur va agir par Sa Parole pour faire le tri en divisant par Sa Parole.

Apocalypse 17 :5 « Mystère, Babylone la grande ! ». Vous voyez les péchés de Babylone, c’est ça : l’orgueil, la domination, la persécution des saints et la magie, la sorcellerie. C’est toujours le cas pour l’église actuelle. L’église de Rome est un repère de brigands, un repère de serviteurs de Satan, qu’ils soient conscients ou inconscients ; et le cri du Saint-Esprit dans ces derniers temps c’est :

« Ouvrez les yeux et sortez du milieu d’eux ! Sortez du milieu d’eux ! » Il le dit un peu plus loin. Le mystère c’est que Satan a agi avec tellement de subtilité, qu’il a réussi à complètement paganiser l’église officielle, apparente, d’une manière cachée et mystérieuse. C’est un mystère parce que lorsqu’on regarde de l’extérieur, on a l’impression de voir un bel édifice chrétien qui est très séduisant sous beaucoup d’aspects, et en fait derrière, il y a Satan qui dirige. C’est un mystère Babylone. « Sur son  front est écrit un nom, la mère des impudiques. » Au chapitre 18 il nous est dit au verset 2 :

« L’ange crie d’une voix forte et dit : Elle est tombée ! Elle est tombée Babylone la grande ! Elle est devenue une habitation de démons, un repère de tout esprit impur, un repère de tout oiseau (les oiseaux, nous savons que ce sont les démons) impur et odieux ; toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité. Les marchands de la terre se sont enrichis avec elle ».

 

Le Seigneur est en train de préparer la venue de Jésus Christ comme Roi de la terre. Il va enlever une Eglise sanctifiée, purifiée, et Il va juger la prostituée qui est en train de se mettre en place sous nos yeux et le jugement sera radical. C’est pourquoi le Seigneur parle à son peuple et lui dit au verset 4 : « J’entendis une autre voix qui disait, sortez du milieu d’elle mon peuple, afin que vous ne participiez pas à ses péchés et que vous n’ayez point de part à ses fléaux ». Sortez du milieu d’elle physiquement et spirituellement ; n’appartenez pas à une église apostate. Ne soyez plus sous cette illusion qui consiste à dire : « J’y reste parce que c’est la volonté de Dieu que j’y reste pour pouvoir témoigner, pour pouvoir être le levain qui doit faire monter la pâte de l’intérieur. « Ce n’est pas vrai, parce que le jugement de Dieu vient sur la prostituée et le Saint-Esprit dit, sortez du milieu d’elle, sortez ! Si vous voyez que l’esprit de Babylone entre dans votre église, évidemment la première chose à faire ce n’est pas de sortir immédiatement ; c’est de prévenir, c’est d’intercéder, c’est de dire :

« Seigneur, est-ce qu’il y a encore quelque chose à faire ? » Je ne parle pas de ceux qui sont dans les grandes églises complètement apostates comme celle que je viens de citer où la première chose à faire est de partir et vite, mais je parle des églises évangéliques qui laissent entrer l’esprit de Babylone peu à peu chez elles et qui ne s’en rendent pas compte. Il faut agir pour tuer le mal dans l’oeuf, dès le départ ; aucun groupe n’est à l’abri. L’esprit de Babylone a tendance à entrer très vite ; on doit être extrêmement vigilant parce qu’il entre par nous, par notre propre vie.

Nous sommes membres de l’Eglise du Dieu vivant, et si nous ne veillons pas pour rester remplis du Saint-Esprit et obéissants à La Parole, on va s’ouvrir à un autre esprit qui est celui de Babylone. Le danger c’est ça : l’esprit de Babylone ! S’il entre dans notre vie, il va entrer dans l’église.

C’est pourquoi dans les derniers temps que nous vivons, dans ces petits groupes qui sont ceux de l’Eglise de la fin des temps, qui feront en même temps la Grande Église de Jésus Christ, puisqu’on forme un seul corps, dans ces petits groupes qui sont dans le maquis, il est tellement important d’avoir comme objectif prioritaire, la sanctification. Tellement important parce que cela va éliminer toutes les racines de l’esprit de Babylone, et ça va nous permettre d’être des témoins puissants. Quelle valeur a la puissance d’un témoignage si notre vie est remplie de compromis et d’impuretés ? On pourra toujours parler du Seigneur bien sûr, et la Parole de Dieu pourra toujours faire de l’effet, mais on ne va pas être un témoin puissant ; on sera un témoin tiède et on sera rejeté par le Seigneur. Cela ne sert à rien de témoigner si notre vie n’est pas remplie du Saint Esprit, et si on ne dit pas chaque jour : « Seigneur, Tu vas m’enlever ces impuretés que tu fais sortir de ma vie parce que je n’en veux plus ; j’ai le désir intense, parce que je suis membre de ton Épouse, de ton corps, d’être purifié ; fais-le Seigneur ! Fais-le ! ».

Et l’accent sera mis sur la sanctification ; cela veut dire qu’il va falloir que tu rembourses tes dettes ; cela veut dire qu’il va falloir que tu restitues tout ce que tu as volé ; cela veut dire qu’il va falloir que tu fasses des feuilles d’impôts justes ; cela veut dire si tu es commerçant chrétien, il va falloir que tu fasses des prix justes, que tu aies l’idée de service avant l’idée de profit ; cela veut dire des tas de choses pratiques qui vont te concerner dans ta vie de tous les jours. Cela veut dire que je vais éviter de tricher, si je suis un élève, lycéen, étudiant ; pour me faire excuser je ne vais pas faire un mot menteur. Tout cela va constituer le travail de sanctification de l’Eglise ; cela veut dire que je ne

vais pas copier sur la copie du voisin si je suis à un examen ; c’est tout cela , se sanctifier ; cela veut dire que je vais être soumise à mon mari ; cela veut dire que je vais aimer ma femme ; tout cela fait partie du travail de sanctification ; cela veut dire Seigneur si je suis jeune que je vais arrêter de flirter, je vais arrêter de sortir avec des jeunes comme les gens du monde, je vais arrêter d’aller voir des films pornos, je vais arrêter de regarder des émissions douteuses à la télévision, non par légalisme mais par goût de sanctification, par désir de dire : « Seigneur, tu vas faire ce travail en moi et tu vas me montrer! »

Je vais le faire parce que le Saint-Esprit va devenir tellement fort dans cette Église des derniers temps, l’onction va devenir tellement puissante, que le travail du Saint-Esprit va nous montrer aussitôt ; Il va nous dire : « Tu vois là, il y a tel ou tel point.  » On ne va plus être attaché aux biens terrestres ; si tu as de l’argent en réserve, le Seigneur va te montrer très vite à quoi tu vas utiliser cet argent pour le royaume de Dieu ; tu ne vas pas le garder pour toi, tu vas le garder pour le Seigneur parce que c’est son argent. Tes biens personnels, tu sais qu’ils ne t’appartiennent pas. Ils mettaient tout en commun dans les premiers temps ; ça va recommencer dans les derniers temps. Ils mettront tout en commun parce qu’ils n’auront rien ; ils savent qu’ils n’ont rien. Moi, je n’ai rien ! Et même si j’avais beaucoup, je sais que je n’ai rien ; ce que le Seigneur me donne, s’Il me demande de l’utiliser selon Sa Volonté, c’est-à-dire comme Lui le décide, cela va faire partie de la sanctification. C’est intéressant comme programme !

Et dans une église, dans un petit groupe comme le nôtre, ou comme d’autres, on va se connaître, on va se surveiller mutuellement dans un esprit d’amour. Il y a un point que les églises ne font plus et qu’elles devraient faire, c’est Matthieu 18:15. On peut voir quand même, ce que l’Epouse fait et doit faire, et en comparaison ce que la prostituée ne fait pas et ne veut pas faire. Dans Matthieu 18:15 « Si ton frère a péché (il n’est pas dit si ton frère a péché contre toi ; tu te rends compte que ton frère a péché ou ta soeur), va et reprends-le entre lui et toi seul. » Si tu vois ton frère ou ta soeur qui fait un péché, au lieu de dire d’un air faussement pieux : « Seigneur je vais intercéder pour lui et puis tu vas lui parler Seigneur ! », Jésus ne dit pas ça, il dit dans son intérêt et dans le tien: « Si tu ne vas pas reprendre un frère, Dieu te demandera des comptes » parce que tu as laissé tomber un frère qui était en train de chuter, et tu n’as rien fait pour le relever. Mais ça doit être fait dans l’amour, dans l’amour de Jésus qui remplit ton coeur ; tu vas pour le relever, pas pour l’enfoncer, le juger. Quand il est dit « reprends-le », c’est comme Jésus aurait repris son enfant. Qu’est-ce qu’il est dit ? « entre toi et toi seul ! » Va lui parler, lui dire : « frère, soeur, je me suis rendu compte que tu fais ça ; est-ce bien cela que tu fais ? Eh bien je te dis que c’est mal, tu es en train de pécher, tu as laissé entrer l’esprit de Babylone dans ta vie !

Tu es en train de t’écarter de l’Epouse pour entrer dans la prostituée ! Tu te rends compte ! Tu risques de ne plus être enlevé et à la limite, si tu continues, tu risques carrément d’être perdu.  » S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. C’est le but ! Je veux te gagner mon frère ! Qu’est-ce que cela veut dire ? Que celui qui fait cela, accepte qu’on le lui fasse ; sinon c’est l’esprit de domination pastorale qui vient. J’accepte que tu me reprennes parce que j’ai envie, je désire faire partie de l’Epouse et aller à la table des noces de l’Agneau, pas seulement avec les amis de l’Epoux, mais en tant qu’Epouse de Jésus. Alors Seigneur, tu vas me montrer où est le péché dans ma vie ! Et le Seigneur va se servir de mon frère ou de ma soeur pour me le montrer ; Il va se servir de Sa Parole et de Son Esprit direct ; Il va se servir des uns et des autres.

« S’il t’écoute, tu as gagné ; mais s’il ne t’écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes afin que toute l’affaire se règle sur la déposition de deux ou trois témoins ; et s’il refuse de les écouter, dis-le à l’église (à tout le groupe, dis-le à tous) et s’il refuse d’écouter l’église, qu’il soit pour toi comme un païen, un publicain. » Qu’est-ce que cela veut dire ? :

« Mon frère, ma soeur, va voir ailleurs si tu veux ! Si tu veux trouver d’autres groupes babyloniens qui acceptent ton compromis sans rien te dire, vas-y ! Mais là, avec nous tu n’as pas ta place, parce que nous cherchons la sanctification,et tu es une pierre d’achoppement pour le Seigneur et pour tes frères ; alors, va ailleurs ! Nous ne t’acceptons pas. » Mais vous voyez qu’il faut que ça soit fait dans la lumière et dans le Saint Esprit,sinon ça devient un système terrible de jugement et de condamnation réciproques. Il faut que nous recherchions avant tout d’être remplis du Saint-Esprit pour pouvoir reprendre nos frères dans l’amour et dans la vérité, mais il faut le faire. Il y a trop d’églises où on ne le fait pas, où on attend, où on laisse faire, où on dit « bon, ça va s’arranger », on attend jusqu’à ce que ce soit pourri et qu’il ne soit plus possible de faire quoi que ce soit. Si on le fait entre frères et soeurs dans un esprit d’amour, l’église va grandir, l’Epouse va se préparer ; et vous voyez que si on ne le fait pas, l’esprit de Babylone va grandir. Alors, n’hésitons plus à nous reprendre dans l’amour les uns les autres ! N’hésitons plus !

N’ayons pas cette timidité qui est de la fausse piété qui consiste à dire : « Seigneur, que suis-je moi pour reprendre mon frère, ma soeur ? » Evidemment, si tu vis ouvertement dans le péché, ta place n’est pas à reprendre les autres, mais à te repentir avant tout ; mais si tu es un enfant de Dieu honnête, même si tu n’es pas parfait en tout, mais si tu es honnête et que tu marches dans la vérité, tu vas surveiller ton frère pour le faire avancer. Le rôle d’un surveillant est de dire ce qui ne va pas, de dire attention ! C’est le rôle des anciens dans l’église ; ils sont là pour reprendre au bon sens du terme : « Je te reprends pour que tu avances, que tu sois gagné au Seigneur, et pas pour mettre encore sur toi un fardeau légaliste ou te taper dessus ; mais je compte sur toi pour que tu me reprennes. »

Hébreux 10:24 : « Veillons les uns sur les autres. » Et au verset 19 de Matthieu 18 : « Je vous le dis encore, que si deux d’entre vous se mettent d’accord (sont en symphonie dans le coeur) pour demander une chose quelconque, elle leur est accordée », parce que ce sont deux personnes qui ont recherché ensemble la sanctification, qui se sont vraiment unies dans le fond du coeur et dans l’amour du Seigneur pour demander une chose selon la volonté de Dieu ; là elle nous est accordée, et là la puissance de Dieu se manifeste, et là la puissance de lier et de délier est efficace. Mais la prostituée ne fait pas ça ; vous savez ce qu’elle dit la prostituée ? « Ne nous jugeons pas mes frères, aimons nous les uns les autres ! Au sens prostitué du terme c’est-à-dire surtout ne mettons pas l’accent sur le péché ou la vérité, qui sommes nous ? Nous sommes de pauvres pécheurs, alors on ne va surtout pas toucher la vérité, le péché.  » Et on est bien tranquille parce que cela nous évite de nous mettre en cause nous mêmes;c’est l’esprit de la prostituée; mais l’Epouse veut se sanctifier. Ce jugement viendra d’une manière brutale et complète.

Au verset 7 d’Apocalypse 18 il est dit : « Parce qu’elle dit dans son coeur : Je suis assise en reine (elle sera vraiment la reine, au sens épouse de l’antichrist, le roi de la terre, le faux roi qui s’oppose au vrai Roi des rois, le Seigneur Jésus-Christ, elle sera l’Epouse de l’antichrist.) Je ne suis pas veuve, et je ne verrai pas de deuil ! A cause de cela, en un même jour ses fléaux arriveront, la mort, le deuil et la  famine, et elle sera consommée par le feu. Car Il est puissant le Seigneur Dieu qui l’a jugée ».

Le jugement de cette prostituée, même si elle a une apparence d’être belle et se développe sur la terre entière et qu’elle devient de plus en plus grande et de plus en plus puissante, le jugement est déjà décrété par Dieu. Le jugement viendra d’une manière brutale et totale ; il viendra par le feu, le feu atomique ou le feu du ciel. Mais en tout cas, le feu du ciel va tomber et elle sera jugée en un instant.

Elle sera jugée notamment au moment de la grande bataille d’Armaguédon de la fin des temps, quand Jésus va revenir avec l’Epouse pour détruire les armées de l’antichrist et établir Son Royaume de justice. A ce moment-là seulement, commence la préparation des noces de l’Agneau, c’est-à-dire à la fin de cette période de trois ans et demi qui a vu la destruction d’Israël, des juifs et le martyr des juifs. Juste après le jugement de la grande prostituée, au chapitre 19, on voit les noces de l’Agneau commencer.

Il est écrit au chapitre 19 verset 1 : « J’entendis dans le ciel comme une voix forte d’une foule nombreuse qui disait : Alléluia ! Le salut, la gloire, l’honneur et la puissance sont au Seigneur notre Dieu, parce que ses jugements sont véritables et justes ; car il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par son impudicité et il a vengé le sang de ses serviteurs en le redemandant de sa main. Et ils dirent une seconde fois : Alléluia !… Alors les vieillards se prosternent, tout le monde adore le Seigneur. Au verset 5 : « Une voix sortit du trône, disant : Louez notre Dieu, vous tous ses serviteurs, vous qui le craignez, petits et grands ». A qui appartient cette voix sortie du trône ? C’est l’Epouse ; c’est la seule qui a la permission de monter sur le trône avec Jésus. C’est la voix de l’Epouse puisqu’elle dit : « Notre Dieu, vous tous Ses serviteurs ». « Et j’entendis comme une voix d’une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, un bruit de forts tonnerres disant : Alléluia !

 

Car le Seigneur notre Dieu tout-puissant est rentré dans son règne. Réjouissons-nous et soyons dans l’allégresse, et donnons-lui gloire; car les noces de l’Agneau sont venues » Les voilà maintenant les noces de l’Agneau ; ce n’est pas tout de suite après l’enlèvement, mais c’est lorsque tout le monde est ressuscité pour participer à la fête. « Et son épouse s’est préparée, et il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin éclatant et pur. Car le fin lin c’est la justice des saints.» C’est au moment de la bataille d’Armaguédon que ceci se passe puisqu’on voit tout de suite après, que l’Epouse revient pour la bataille finale et les véritables noces commencent. Verset 9 : « L’ange me dit, heureux ceux qui sont appelés au festin des noces de l’Agneau !». Quels sont ceux qui sont appelés au festin des noces de l’Agneau ? C’est l’Epouse et les amis de l’Epoux. L’Epouse c’est l’Eglise fidèle, qui a vaincu,qui a surmonté la tentation du péché et qui est admise dans l’intimité la plus profonde du Dieu vivant.

Les amis de l’Epoux, ce sont tous les saints de l’ancien testament, les martyrs de tous les temps, les martyrs de la grande tribulation, qui se réjouissent avec l’Epoux et qui sont dans une joie parfaite

comme Jean-Baptiste l’a dit lui-même.

On voit au verset 15 : « De Sa bouche sortait une épée aiguë pour frapper les nations. Il les paîtra avec une verge de fer (comme les vainqueurs) et il foulera la cuve du vin de l’ardente colère du Dieu Tout Puissant. Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom inscrit : Roi des rois et Seigneur des seigneurs. Et je vis un ange qui se tenait dans le soleil ; il cria d’une voix forte, disant à tous les oiseaux qui volaient par le milieu du ciel : Venez, rassemblez vous pour le grand festin de

Dieu, afin de manger la chair des rois, la chair des chefs militaires, la chair des puissants, la chair des chevaux et de ceux qui les montent, et la chair de tous, libres et esclaves, petits et grands ! » La bataille d’Armaguédon ! C’est la grande bataille où l’antichrist et toutes ses armées vont combattre contre Jésus qui revient à ce moment là, avec l’Epouse, pour combattre l’antichrist. L’antichrist et ses armées sont vaincus à la bataille d’Armaguédon ; c’est encore un grand carnage.

« Et je vis la bête et les rois de la terre, et leurs armées rassemblées pour faire la guerre à celui qui était assis sur le cheval et à son armée. » Quelle folie ! Faire la guerre à Jésus. « Et la bête fut prise et avec elle le faux prophète qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image. »

 

Vous voyez que ceux qui auront pris la marque seront séduits par de grands prodiges, les signes et les miracles que le faux prophète et la bête feront devant tous. Il faut se méfier des signes, des prodiges et des miracles ; il faut demander le discernement au Seigneur dans ces derniers temps. Il y aura une telle séduction que, sous couvert même de Christ et de l’évangile, de grands miracles seront faits qui seront séduisants, pour attirer les gens dans la grande prostituée. Demandons au Seigneur le discernement. « Et ils furent tous les deux jetés vivants dans l’étang ardent de feu et de soufre ». Vivants, je le prends au sens littéral c’est-à-dire vivants ; ils seront pris dans leur corps physique et jetés dans l’étang de feu et de soufre. « Les autres (tous ceux qui l’avaient suivi) furent tués par l’épée qui sortait de la bouche de celui qui était assis sur le cheval ; et tous les oiseaux se rassasièrent de leur chair. » C’est la bataille d’Armaguédon.

 

Ensuite au verset 1 du chapitre 20, tout de suite après : « Je vis descendre du ciel un ange qui avait la clé de l’abîme et une grande chaîne dans sa main. Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. Il le jeta dans l’abîme, ferma et scella l’entrée au-dessus de lui afin qu’il ne séduisit plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. Après cela, il faut qu’il soit délié pour un peu de temps. »

 

Satan va être enchaîné avec tous ses démons ; et tous ceux qui travaillent avec lui dans le ciel de Satan seront enchaînés pendant mille ans, pendant le règne de Christ sur la terre, le millénium. Cela veut dire que tous les hommes qui naîtront et vivront sur la terre à ce moment là ne seront pas soumis à cette pression spirituelle, à cette tentation que nous connaissons maintenant de la part de Satan et de ses démons ; mais ils auront toujours une nature pécheresse. Il ne faut pas croire qu’ils vont naître différents de nous ; ils vont naître avec leur nature de péché, mais ils n’auront pas à subir les assauts de Satan et de ses démons. Il y a un avantage et un inconvénient à cela : l’avantage, c’est quand même agréable de ne pas être attaqué par Satan et ses démons en permanence ; mais l’inconvénient c’est qu’ils ne pourront pas (c’est fini) participer à cetteformation du caractère chrétien qui vient dans l’épreuve et qui est annoncé par Jésus pour Son Epouse.

 

L’Epouse doit former son caractère au travers des épreuves et des tribulations, (pas la grande tribulation puisqu’elle va être épargnée). Mais il est dit constamment dans l’enseignement de Jésus et des apôtres que nous devons passer par la souffrance, par le rejet, la persécution. Comme le Maître, on l’a vu, a été traité, vous serez traités de la même manière ; vous serez rejetés, vous serez persécutés, vous serez incompris. Et ceci forme le caractère chrétien ; et Satan souffle évidemment de tout son poids pour mettre sur nous épreuves sur épreuves ; mais aucune ne nous arrive sans la permission de Dieu, pour un seul but, pour former en nous le caractère de Jésus, pour devenir l’Epouse. Quand on le voit sous cet angle, on peut dire : « Merci Seigneur ! Donne-moi toujours le bon état d’esprit pour prendre l’épreuve comme tu veux que je la prenne, sans murmure, sans rébellion. Si je murmure et que je me rebelle, je ne ferai pas partie de l’Epouse ; ou si je reste dans la rébellion, le murmure, car il nous arrive à tous de murmurer à certains moments ou de nous rebeller, mais le Seigneur veut enlever tout ça de nos coeurs. Il veut une Epouse sans ride ni tâche et pour cela il permet les épreuves, quelquefois très dures, pour que nous puissions être purifiés dans le feu de l’épreuve. Ils ne connaîtront pas cela ; si vous voulez, leur caractère de péché qui est en eux ne va pas pouvoir sortir sous la pression de l’épreuve ; il va rester caché, ils ne le verront pas comme nous on le voit. On le voit après les mille ans, quand Satan est relâché. Il trouve le moyen encore de séduire toute la terre à ce moment là. Après mille ans de règne de Christ, il y aura encore la grande bataille de Gog et Magog.

L’antichrist va prendre le pouvoir assez brutalement après l’enlèvement de l’Eglise ; il va utiliser tous les moyens modernes, informatiques, techniques, occultes, magiques, la sorcellerie etc., pour contrôler le monde entier. Dans un premier temps, il va faire le tri pour éliminer les chrétiens, et ensuite son but sera d’attirer la terre entière pour avoir la marque de la bête. J’en connais déjà 144 000 qui ne l’auront pas puisqu’ils auront la marque de Dieu : ce sont les 144 000 juifs. Eux ne recevront pas la marque de la bête. Je pense qu’eux passeront au travers de la grande tribulation sans être martyrs ; il y aura déjà ceux là. Peut-être qu’il y aura un certain nombre de gens qui, pourchassés par la bête dans des lieux reculés de la terre, auront réussi peut-être à se cacher et à ne pas porter la marque de la bête parce qu’ils n’auront pas pu être pris. Je ne sais pas trop comment cela va se passer, mais je sais une chose, c’est que ceux qui accepteront la marque seront perdus. Combien de gens resteront après la bataille d’Armaguédon ? Je n’en sais rien. Nous savons que le sang montera jusqu’aux mors des chevaux, cela veut dire que ça sera un massacre épouvantable ; mais Dieu va repeupler la terre. Rappelez-vous, que les juifs étaient 70 en allant en Egypte, 450 ans après ils étaient 3 500 000. Imaginez ce que peuvent faire 144 000 personnes après 1 000 ans !

Ecoutez maintenant au verset 4 ! C’est intéressant ce chapitre 20 parce qu’il nous montre la résurrection des martyrs et des saints de l’ancien testament. Les saints de l’ancien testament sont ceux qui doivent attendre que le temple soit ouvert jusqu’à la fin. Ici on voit au verset 4 : « Je vis des trônes et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger ; et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la Parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie (donc ils ressuscitent, ils ne restent pas sous leur forme spirituelle) et ils régnèrent avec Christ pendant 1000 ans ». Jean vit trois catégories de personnes devant le trône :-Il y a les âmes de ceux qui ont été décapités à cause du témoignage de Jésus. Il ne s’agit pas là des martyrs de la grande tribulation ; ce sont ceux qui, depuis la Pentecôte jusqu’à l’enlèvement de l’Eglise, ont été persécutés, martyrisés, mis à mort pour le témoignage de Jésus. Il y en a des millions et des millions, ne serait-ce que par l’inquisition, ceux qui ont été persécutés en Russie, en Chine, partout en Afrique.

Ce sont ceux qui ont été décapités et persécutés à cause du témoignage de Jésus.-Il y a une autre catégorie, ceux qui ont été mis à mort à cause de la Parole de Dieu : Ce sont les martyrs de l’ancien testament. Tous les martyrs qui n’ont pas pu être décapités à cause du témoignage de Jésus, mais à cause de la Parole de Dieu qu’ils connaissaient. Ce sont les martyrs depuis Abel, le premier martyr, en passant par Zacharie qui a été mis à mort entre l’autel et le portique. Donc tous ces martyrs de l’ancien testament ressuscitent, reviennent à la vie et vont rejoindre les martyrs de la grande tribulation qui n’ont pas adoré la bête et qui n’ont pas reçu la marque. Ils reviennent tous à la vie, mais pas en même temps. On a vu tout à l’heure que ceux qui n’ont pas adoré l’image de la bête reviennent à la vie au moment de la moisson, à la fin de la période de trois ans et demi. Les autres reviennent à la vie à la fin de la période de sept ans. Les autres morts ne ressuscitent pas ; ils ressusciteront après les mille ans.

Ceux qui sont admis à participer au règne de 1000 ans, vous voyez, c’est une catégorie bien particulière : C’est l’Epouse de Jésus qui règne avec Lui sur son trône, ce sont les martyrs de la tribulation, et ce sont tous les martyrs depuis Adam jusqu’à l’enlèvement de l’Eglise et ce sont tous les saints de l’ancien testament. Tous ceux là ont ressuscité à des moments bien différents : les uns au début de la grande tribulation, à l’enlèvement, les autres au milieu, les autres à la fin. En tout cas ils sont tous ressuscités à ce moment-là et ils participent tous aux noces de l’Agneau qui se déroulent à ce moment-là : les uns comme Epouse, les autres comme amis de l’Epoux, et ils régneront ceux là avec Christ pendant les 1000 ans sur la terre. Les autres morts ne revinrent pas à la vie jusqu’à ce que les 1000 ans soient accomplis. C’est la première résurrection ! « Heureux et saints ceux qui ont à la première résurrection, la seconde mort n’a pas de pouvoir sur eux ». La seconde mort, c’est le lac de feu. Eux sont certains qu’ils ne participeront jamais à la seconde mort, c’est-à-dire le lac de feu.

Alors que pour les autres morts, après les 1000 ans, il y aura encore un tri qui va se faire et une partie d’entre eux sera jetée dans l’étang de feu ; il y en a encore là-dedans qui vont passer par le salut et par la perdition.

Regardez ce qui est dit un peu plus loin ! « Ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ et ils régneront avec Lui pendant 1000 ans ; quand les 1000 ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison, il sortira pour séduire les nations qui seront aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, pour les rassembler pour la guerre. Leur nombre est comme le sable de la mer ». Vous rendez-vous compte ? Des armées innombrables qui vont encore faire la guerre au Seigneur. « Ils montèrent à la surface de la terre, ils investirent le camp des saints et la ville bien-aimée (Jérusalem). Mais un feu venant de Dieu descendit du ciel et les dévora, et le diable qui les séduisait fut jeté dans l’étang de feu et de soufre. » Il fallait que Satan soit tenu en réserve pour encore une fois séduire la terre à la fin des 1000 ans, pour un dernier jugement « et ils seront tourmentés jour et nuit aux siècles des siècles.

 

Puis je vis un grand trône blanc, (ça c’est le grand jugement final de tous les temps.) et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant sa face. (L’univers entier disparaît, tel qu’on le connaît maintenant.) Il ne fut plus trouvé de place pour eux. Et je vis les morts, les grands et les petits qui se tenaient devant Dieu. (à sa droite les brebis, à sa gauche les boucs.) »

 

Je crois que c’est là que Dieu va faire ressusciter les sauvés qui ne font pas partie de l’Eglise. Il y a des sauvés qui ne font pas partie de l’Eglise, c’est évident : Il y a déjà tous les sauvés de l’ancien testament, il y a les sauvés de tous les temps, de tous les pays, qui vont participer à ce jugement du grand trône blanc. « Des livres furent ouverts et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie, et les morts furent jugés selon leurs oeuvres, d’après ce qui est écrit dans ces livres. » Quand il est dit : « Tu ne perdras pas ta récompense pour un seul verre d’eau que tu as donné à un de ces petits qui me servent », cela veut dire qu’il y a un tri. Tous ne sont pas mis en enfer ; il y a, à nouveau, un tri qui se fait. « La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux. » Le séjour des morts, c’est l’endroit où sont en attente tous ceux qui sont morts et qui attendent cette résurrection finale, qui n’ont pas été admis dans le règne des 1000 ans de Jésus sur la terre, ou à plus forte raison aux noces de l’Agneau. « Chacun fut jugé selon ses oeuvres. »

Ils vont être jugés selon leurs oeuvres.

Ce sont ceux dont il est parlé dans Matthieu 25:31 : « Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire avec tous ses anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire (le grand trône blanc). Toutes les nations seront assemblées devant lui ; il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs et il mettra les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche. » Voilà le jugement du grand trône blanc : les uns à droite, les autres à gauche. Il n’est pas question de l’Eglise là. Il est dit à ceux qui sont à sa droite : « Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ! Prenez possession du Royaume qui a été préparé dès la fondation du monde pour vous ! Car j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger (les oeuvres : ils sont jugés selon leurs oeuvres), j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire, j’étais étranger et vous m’avez recueilli, j’étais nu et vous m’avez vêtu……, et les justes répondront, mais Seigneur, quand ?… » Ce n’est pas par la foi en Jésus qu’ils sont sauvés, c’est par leurs oeuvres justes, mais en vertu du sacrifice de Jésus toujours. Ils ne le savaient pas ; et ils le disent, quand est-ce qu’on t’a vu ? Et le Roi leur répondra : « Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites. » Ce sont des hommes et des femmes justes qui ont accompli des actions de justice envers ces petits frères de Jésus et qui sont récompensés à ce moment-là, après les 1000 ans.

« Et il dira à ceux qui sont à sa gauche : Retirez-vous de moi, maudits. » Eux n’ont pas pratiqué ces oeuvres. Ils ont refusé de visiter les malades, de visiter l’étranger, le prisonnier, de donner à manger à ceux qui avaient faim, à boire à ceux qui avaient soif. Ceux-ci iront au châtiment éternel et les justes à la vie éternelle. Est-ce que vous voyez que ces passages tels que nous venons de les lire s’éclairent mieux ? C’est peut-être un peu dur à avaler ce que je viens de dire pour beaucoup de chrétiens évangéliques, parce qu’on enseigne tellement qu’il n’y a pas de salut en dehors de la foi en Jésus, qu’on oublie qu’au ciel, il y a plusieurs catégories de sauvés : Il y a ceux qui font partie de l’Epouse, ceux qui font partie des amis de l’Epoux, et les sauvés proprement dit. Tous les saints de l’ancien testament sont sauvés mais ils ne sont pas sauvés par leur foi en Jésus-Christ ; ils sont sauvés parce qu’ils étaient saints et justes et qu’ils suivaient la lumière qu’ils avaient reçue à ce moment là, soit avant la loi, soit après la loi. On ne peut pas dire qu’ils ont été sauvés par la foi en Jésus ; ils ont été sauvés parce qu’ils étaient des hommes et des femmes justes, mais ils n’appartiennent pas à l’Eglise. « La mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu, c’est la seconde mort ; quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu. » Cela veut dire que ceux qui ont été trouvé écrit seront admis dans le salut.

Comme on le verra dans les chapitres 21 et 22, ceux qui sont admis dans le salut, sont à des positions différentes dans le ciel. Dans le ciel, vous avez les nouveaux cieux, la nouvelle terre et la nouvelle Jérusalem ; dans la nouvelle Jérusalem, sera seule admise l’Epouse. De même, que le temple était divisé en lieu très saint, en lieu saint et le parvis extérieur, vous avez le lieu très saint qui est la nouvelle Jérusalem, le lieu saint où seront admis tous les amis de l’Epoux et ceux qui se sont sanctifiés dans les autres dispensations, et vous avez la nouvelle terre, le parvis extérieur où seront les autres sauvés. Vous voyez l’importance qu’il y a à faire partie de l’Epouse ? On peut le voir dans le chapitre 21 : « Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre. » Tout va être transformé ; ce n’est plus du tout la terre qu’on connaît ; elle aura des dimensions beaucoup plus grandes, ce sera une terre énorme.

« Le premier ciel et la première terre avaient disparu et la mer n’était plus. Et moi Jean, je vis descendre du ciel d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem préparée comme une épouse. » La nouvelle Jérusalem est le lieu où l’Epouse va résider. Les autres, les nations qui vivront en dehors de cette relation-là, n’y entreront pas ; elles apporteront leurs offrandes à la porte. « Et j’entendis du ciel une forte voix qui disait, voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ». Le tabernacle ne vous rappelle t-il rien ? Le lieu très saint. « Et je vis descendre du ciel d’auprès de Dieu, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux ». C’est elle ! A la fois sous un sens spirituel, c’est-à-dire la nouvelle Jérusalem est l’Epouse et c’est le lieu très saint de l’habitation de l’Epouse avec l’Epoux pour l’éternité. « Il habitera avec eux et ils seront son peuple et il sera leur Dieu. » Donc le peuple du Seigneur sera composé de tous les sauvés à ce moment là. « Il essuiera toutes larmes de leurs yeux. » Que ce soit sur la nouvelle terre, les nouveaux cieux ou la Jérusalem, il n’y aura plus ni pleurs, ni cris, ni douleurs, ni mort ; tout cela sera fini. « Et celui qui était assis sur le trône dit : voici je fais toutes choses nouvelles ».

Au verset 7 : « Celui qui vaincra, héritera de ces choses ; je serai son Dieu et il sera mon fils. Et les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu, de soufre, ce qui est la seconde mort. » Tous ceux qui ne se sont pas repentis bien sûr.

« Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept derniers fléaux, vint ; il m’adressa la parole en disant : viens, je te montrerai l’epouse, la femme de l’agneau. » Et quand il lui montre l’Epouse, il lui montre la nouvelle Jérusalem. « Il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne ; il me montra la grande ville, la sainte Jérusalem qui descendait du ciel d’auprès de Dieu, ayant la gloire de Dieu ».

Et il décrit la muraille, les portes, etc. Il y aurait toute une étude à faire sur les pierres précieuses, les portes, etc. ; on ne va pas la faire, mais ce qu’il faut voir, c’est qu’elle représente la sainteté parfaite de Dieu, le lieu très saint du tabernacle céleste où Dieu habite en permanence avec les hommes, le lieu très saint du temple de Jérusalem où Dieu venait, entre les chérubins, pour parler une fois par an au grand prêtre. Là, l’Epouse sera en présence du Seigneur pour l’éternité dans le lieu très saint de la Jérusalem céleste. Au verset 22 : « Je ne vis point de temple dans la ville car le Seigneur tout puissant est son temple ainsi que l’agneau. La ville n’a besoin ni de soleil, ni de la lune pour l’éclairer car la gloire de Dieu l’éclaire et l’agneau est son flambeau ; les nations qui auront été sauvées, marcheront à sa lumière ». Cette Jérusalem qui va descendre du nouveau ciel pour se poser sur la nouvelle terre, va éclairer la terre entière où il y aura encore des nations, qui elles, ne vont pas vivre dans la Jérusalem céleste, mais seront sur la nouvelle terre : les nations sauvées. « Ses portes ne se fermeront point le jour, car là il n’y aura point de nuit. On y apportera la gloire et l’honneur des nations. Il n’entrera chez elle rien de souillé… . Il n’entrera que ceux qui sont dans le livre de vie de l’agneau.» Il y a des livres : Le livre de vie, le livre de vie de l’Agneau, d’autres livres furent ouverts. Le livre de vie de l’Agneau, c’est le livre de l’Epouse qui appartient à l’Agneau.

Au chapitre 22 : « Il me montra un fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu. » Quand je lis cela, je dis : « Seigneur, j’ai un désir ardent de faire partie de Ton Épouse ! » C’est un appel à la sanctification ; c’est un appel à rejeter le péché sous toutes ses formes ;c’est un appel à l’obéissance. Est-ce qu’on ne veut pas faire partie de l’Epouse ? Je ne veux pas me contenter d’être sur la nouvelle terre ! Je veux être dans la Jérusalem céleste avec l’Epoux ! « Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois.»

 

Ce ne sont pas les mêmes mois que maintenant puisqu’il n’y aura plus le même ciel, le même soleil, la même lune. Cela veut dire simplement, qu’il y a un arbre de vie qui produit en permanence des fruits chaque mois. Vous savez ce que c’est que le fruit de l’Esprit ? L’amour, la joie, la paix… C’est la réalisation du caractère de Christ dans ma vie. Là, c’est comme si ceux qui étaient dans cette Jérusalem céleste allaient produire régulièrement une récolte de fruits jusque dans l’éternité. Et je crois que dans le ciel et dans la nouvelle Jérusalem, on va continuer à apprendre des choses, à ouvrir notre intelligence aux profondeurs et aux merveilles de Christ et pour l’éternité, à produire de nouveaux fruits régulièrement pour la gloire du Seigneur. Ça ne va jamais s’arrêter, il n’y a pas d’ennui là-haut ; on ne s’ennuie pas. Il dit : « …rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations (les nations qui sont sur la nouvelle terre) ». Je ne crois pas qu’il s’agit de maladies comme on les connaît maintenant ; cet arbre de vie produira des feuilles qui donneront force et santé spirituelle aux nations de la nouvelle terre. « Il n’y aura plus d’anathème ; le trône de Dieu et de l’agneau sera dans la ville, ses serviteurs le serviront et verront sa face. »

 

Je crois que c’est ça le privilège de l’Epouse, voir la face du Seigneur. Tous ne la verront pas comme l’Epouse la verra. Je ne crois pas que, encore une fois, Dieu a des chouchous ; la porte de l’entrée dans le corps de l’Epouse est aujourd’hui ouverte, tout le monde peut y entrer. Dieu ne va pas décider que certains vont faire partie de l’Epouse, et dans un espèce de caprice, dire que les autres n’en font pas partie. C’est le temps de la grâce, c’est le temps de l’Epouse ; et Dieu veut que tous les chrétiens fassent partie de l’Epouse. Donc, ceux qui n’auront pas cette entrée dans le corps de l’Epouse, ce sont ceux qui auront refusé de se préparer pour l’Epoux ; et quand on aime le Seigneur, on doit faire de cette préparation la priorité de sa vie ; qu’Il revienne ce soir ou qu’Il revienne dans deux ans ou dans dix ans, (je ne crois pas que ce soit dans dix ans pour ma part), mais qu’Il revienne tôt ou tard, on doit être prêt à partir avec Lui. Comme je vous le disais précédemment, le vainqueur, ce n’est pas celui qui est parfait en tout. C’est celui qui a consacré sa vie entièrement au Seigneur ; il veut Lui obéir d’un coeur rempli d’amour et d’un coeur rempli du désir d’être consacré entièrement à son service ; il accepte donc la discipline du Seigneur et l’obéissance en tous points, avec des faiblesses et des chutes, mais qui ne sont pas volontaires, qui sont le fait de la nature humaine faible ; mais on bénéficie de la grâce de Dieu et de la repentance que le Seigneur donne, on court vers le but, les yeux fixés sur Jésus.

Fin du verset 5 : « Ils régneront aux siècles des siècles. » Tout à l’heure il parlait de ceux qui régneront avec Christ sur la terre pendant 1000 ans ; ce ne sont pas les mêmes que ceux-là ; ceux-ci sont ceux qui régneront aux siècles des siècles avec Jésus dans la nouvelle Jérusalem. Ce n’est plus le millénium ; pendant le millénium, vont participer tous les martyrs, les saints de l’ancien testament etc., qui vont ressusciter à ce moment-là aussi ; mais dans le règne des siècles des siècles, c’est l’Epouse qui participera avec Lui.

Verset 6 : « Ces paroles sont certaines et véritables, et le Seigneur, le Dieu des saints prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt. — Et voici, je viens bientôt !– Heureux celui qui garde les paroles de la prophétie. »

 

(qui les garde dans son coeur pour les mettre en pratique.) Au verset 10, Jésus lui dit : « Ne scelle pas les paroles de la prophétie de ce livre car le temps est proche. Que celui qui est injuste ou pécheur soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore, que le juste pratique encore la justice et que celui qui est saint se sanctifie encore. » C’est ce qui se passe dans ces derniers temps où il va y avoir une différence de plus en plus grande entre ceux qui ont décidé de se sanctifier pour le Seigneur et qui vont se sanctifier de plus en plus, et ceux qui vont aller vers la grande prostituée, qui vont se souiller de plus en plus ; et le temps du règne de l’antichrist sur la terre sera un temps d’idolâtrie abominable et de toutes sortes de pratiques abominables qu’on n’aura jamais vues sur la terre auparavant.

 

Au verset 12 : « Voici, je viens bientôt et ma rétribution est avec moi pour rendre à chacun selon ce qu’est son oeuvre .

 

Je suis l’Alpha et l’Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. Heureux ceux qui observent ses commandements afin d’avoir droit à l’arbre de vie et d’entrer par les portes dans la ville ! »

 

L’Epouse est celle qui observe les commandements de Jésus, l’Epouse

est celle qui observe le premier des commandements qui est : « Aime ton Dieu de tout ton coeur », et de celui qui est semblable et qui est : « Aime ton prochain comme toi-même. Là sont toute la Loi et les Prophètes. »

 

Au verset 17 : « L’Esprit et l’Epouse disent, viens ! Que celui qui entend dise, viens ! Que celui qui a soif vienne, que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie gratuitement. »

 

Moi je vois là, dans cette phrase, un appel ardent du Seigneur Jésus à tous ceux qui sont nés de nouveau, qui font actuellement partie de l’église de Jésus sur la terre, qui n’a pas encore été enlevée ; je vois un appel du Seigneur Jésus à dire : « Viens ! Je veux que tu fasses partie de mon Épouse ! Est-ce que tu as soif ? Est-ce que tu veux te sanctifier ? » « Sans la sanctification nul ne verra le Seigneur. » ; Il n’est pas dit sans la sanctification nul ne sera sauvé, mais nul ne verra le Seigneur. L’église qui n’était pas prête, ne s’est pas sanctifiée, elle est restée, elle va payer le prix, cher ! Elle ne sera jamais dans la nouvelle Jérusalem. « Que celui qui veut… » , celui qui se convertit aujourd’hui, quelle que soit la vie qu’il a eue dans son passé, s’il accepte le Salut par le sang de Jésus, aujourd’hui il entre dans le Corps de Christ ; aujourd’hui il entre dans l’Epouse de Jésus s’il accepte de se sanctifier à partir de ce jour, c’est-à-dire (à la mesure de la lumière qu’il reçoit jour après jour,) de décider de tout son coeur d’obéir au Seigneur, de décider de suivre Jésus sans retourner en arrière ; dès le jour de la Pentecôte, ils étaient baptisés d’eau, baptisés du Saint-Esprit et ils persévérèrent dans la prière, dans l’enseignement, dans la communion fraternelle, dans le partage du pain et du vin. Ils faisaient déjà partie de l’Epouse.

Quelle que soit ta vie, si tu viens à Jésus aujourd’hui, tu peux faire partie de l’Epouse et y rester jusqu’à ce que Jésus revienne. Si tu as soif et si tu le veux. C’est marqué : Que celui qui entend, que celui qui a soif, que celui qui veut. « Que celui qui veut …» : Vous voyez que ceux qui seront laissés derrière seront ceux qui n’auront pas voulu ! C’est triste ! Le coeur du Seigneur est serré ! Il a donné Sa vie et Son Sang pour que tous ceux qui ont accepté Sa Nouvelle Alliance fassent partie de l’Epouse.

Quand on voit les demeures merveilleuses qu’Il a préparées dans la nouvelle Jérusalem, les choses extraordinaires qu’Il a préparées dans le lieu très saint de Son Temple Céleste, et qu’Il voit que beaucoup, beaucoup vont négliger ce message et refuser de se préparer !

Verset 18 :« Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre, si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre ; si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte et des choses qui sont écrites dans ce livre ».

Alors la question qui se pose est la suivante, et je la pose à tous ceux qui m’écoutent : Est-ce que tu veux faire partie de l’Epouse ou est-ce que tu veux faire partie de la prostituée ? Si je la pose comme ça, ça a l’air simple ; on a tendance à dire : « Mais bien sûr que je veux faire partie de l’Epouse et que je ne veux pas faire partie de la prostituée ! » Mais si tu dis : « oui, je veux faire partie de l’Epouse ! » ça va impliquer une action profonde du Seigneur dans toute ta vie qu’il va falloir que tu laisses faire, pour te sanctifier et te préparer ; ça va mettre en oeuvre l’action du Saint-Esprit dans tous les aspects de ta vie ; si tu résistes au Seigneur, si le Seigneur est en train de te montrer quelque chose que tu es en train de faire et qui déplaît au Seigneur, c’est une désobéissance ; Il te l’a montré pourtant tu y restes, tu es en danger de mort dans ce cas-là. Tu es en danger de mort ! Je te le dis ; si le Seigneur t’a montré quelque chose et que tu résistes en disant : « Mais non, après tout ce n’est pas si grave ! Ou bien, il y a un tel qui le fait et pourtant il est béni, il a des dons spirituels, il parle en langue, il prophétise, et pourtant tu as vu Seigneur il fait ça, donc on peut. « Non ! Si tu fais ça, tu es en danger de mort. Tu dois accepter si tu veux faire partie de l’Epouse, un travail de purification en profondeur qui va dépasser tout ce que tu peux imaginer ; mais alléluia ! Parce que c’est fait par Le Bon Berger qui a un doigté d’amour merveilleux, qui est là pour nous faire du bien, qui est là pour nous aider à crucifier complètement cette chair, à nous faire marcher dans l’obéissance et à nous remplir de Son Esprit.

Si tu dis : « Seigneur, oui, mais moi dans le fond, il ne me manque pas grand chose ! J’ai fait tout ce qu’il faut Seigneur ! Je ne supporte pas les méchants ! Mais moi je suis bien ! » Alors là, tu es en grand danger d’être déjà un pied dans la prostituée. Tu sais ce qu’elle dit Laodicée ? On peut le voir au début de l’Apocalypse chapitre 3 verset 14,  l’église de Laodicée est la septième, c’est-à-dire la dernière église qui précède juste la manifestation de l’antichrist et qui sera l’église du temps de l’enlèvement : « Je connais tes oeuvres, dit Jésus, Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant, puisses-tu être froid ou bouillant !… Parce que tu dis, je suis riche et je n’ai besoin de rien… » « Je suis riche ! Je n’ai besoin de rien ! Nous, on est bien, on est les meilleures des églises évangéliques ! Nous on a tous les dons spirituels ! Nous, on est puissant dans l’évangélisation ! Nous, on est formidable dans la louange !

Nous, on est passé de quinze à deux cents en deux ans ! Qu’est-ce qu’on est riche, formidable ! » Mais le Saint-Esprit qui scrute avec son scanner, aux rayons x, au plus profond du coeur, qui voit l’état de ton coeur, crois-tu qu’Il va regarder à cela ? Il va regarder si tu paies bien tes impôts, Il va regarder si ta femme est vraiment ta femme, Il va regarder si tu obéis à la Parole en tout et de bon coeur ; Il ne regarde pas à l’apparence le Seigneur, Il regarde au coeur. Est-ce qu’il n’y a pas un cri du fond de votre coeur qui monte en disant : « Seigneur, je veux faire partie de ton Épouse, purifie-moi, sanctifie-moi et remplis-moi ! »

L’Epouse qu’Il va enlever va être glorieuse, glorieuse, remplie du Saint Esprit. Le monde qui est à l’extérieur va se repaître de grandes conventions soi-disant évangéliques où il y aura peut-être des miracles et des prodiges, mais où le travail profond du Saint-Esprit dans les coeurs ne va pas forcément se faire ; le travail profond dans les coeurs va se faire entre toi et Dieu, dans ta chambre, il va se faire dans l’Eglise de Jésus, dans des groupes comme celui-là, il va se faire dans la communion

entre frères et soeurs, il va se faire dans les familles, dans la réconciliation des couples, des enfants et des parents, il va se faire à ce niveau-là parce que c’est là que Jésus t’attend ; c’est là que l’Epouse se prépare ; et l’Epouse fidèle ne va pas être forcément celle qui est sur l’estrade, sous les feux de la rampe, ce sera celle qui va faire exactement ce que son Seigneur lui demande : « Entre, bon et fidèle serviteur dans la joie de ton maître ! »

 

Je t’ai demandé simplement de distribuer quelques traités, les mettre dans la boîte aux lettres, c’est cela que je t’ai demandé aujourd’hui ; l’as-tu fais ? Oui ? Eh bien c’est merveilleux, Jésus est content de toi. Je t’ai demandé de parler à cette personne là qui est à côté de toi ; l’as-tu fait ? Tu es bon et fidèle serviteur ! Je ne te demandais pas d’aller faire une grande réunion d’évangélisation devant cent cinquante personnes sur la place centrale d’une grande ville ! Je ne te demandais pas cela ! Tu l’as fait, tu étais dans la désobéissance parce que ce n’était pas ce que je te demandais ; je te demandais de parler à ton voisin de palier que tu rencontres tous les jours et qui n’a pas encore entendu parler de Jésus.

Si tu veux faire partie de l’Epouse, tu fais bien ! Garde ce désir dans ton coeur et mets tous tes efforts à t’approcher du Seigneur pour qu’Il te sanctifie ; Il va te remplir de Son Esprit et tu vas te préparer à l’enlèvement. Quand la trompette sonnera, l’Epouse seule partira. Jésus ne va pas enlever une Epouse souillée ; Il ne va pas enlever une Epouse sale, une Epouse qui vit dans le compromis, dans le mensonge, dans l’adultère, dans la fornication, dans les excès de table et les choses semblables, dans l’attachement à l’argent, aux biens terrestres, dans l’attachement aux choses de cette terre, aux choses des hommes ; l’Epouse s’est détachée de tout ça ; Elle a les yeux sur son Seigneur,

Elle obéit au sermon sur la montagne parce que c’est là que le Seigneur attend Son Epouse. Dans Matthieu 5:20 « Je vous le dis, si votre justice (la justice des saints, le fin lin) ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux. Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens : Tu ne tueras pas ; celui qui tuera, mérite d’être puni par les juges ; mais moi, (écoutez bien ! écoute Epouse !) je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère, mérite d’être puni par les juges ; que celui qui dit à son frère : Raca ! (ça veut dire vaurien, simplement ça) mérite d’être puni par le sanhédrin et que celui qui dira à son frère : insensé ! (ce qui veut dire fou, idiot) mérite d’être puni par le feu de l’enfer. » C’est ça qui attend la prostituée !

La prostituée va passer là-dessus, elle va dire non, non, quand même ! L’Epouse va recevoir cela en disant : « Seigneur, enlève la colère de mon coeur ! Enlève tout sentiment de colère Seigneur ! Je n’en veux plus, Je me repens sur la cendre Seigneur ! Je mérite la géhenne quand je me mets en colère contre ma femme, mon mari ou mon frère ou ma soeur. » Je ne parle pas de la Sainte Colère de Dieu, mais la colère de la chair. « Si tu te présentes à l’autel et que tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, (parce que tu t’es mis méchamment en colère contre lui), laisse là ton offrande et va te réconcilier, et puis reviens devant l’autel.» Au verset 27 : « Tu ne commettras pas d’adultère ! » Et pour l’adultère c’est pareil : « Je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis l’adultère dans son coeur.»

 

Vous voyez le travail de préparation de l’Epouse ! Dans mon coeur Seigneur, enlève tout regard, toute pensée adultère ! Je n’en veux plus !

Quand elle se présente Seigneur, je résiste vigoureusement. Au verset 31 : « Celui qui répudie sa femme lui donne une lettre de divorce. Mais moi, (ça fait partie de la préparation de l’Epouse) je vous dis que celui qui répudie sa femme sauf pour cause d’infidélité, l’expose à devenir adultère, et que celui qui épouse une femme divorcée commet un adultère. » Il y aurait tellement de choses à dire là-dessus; l’esprit de Babylone est déjà entré dans l’église si on permet divorce, remariage, etc. ; c’est déjà entré. « Vous avez appris qu’il est dit : tu ne te parjureras pas, mais tu t’acquitteras envers le Seigneur de ce que tu as déclaré par serment ! Mais moi je vous dis de ne jurer aucunement, ni par le ciel, parce que c’est le trône de Dieu ; ni par la terre, parce que c’est son marchepied ; ni par Jérusalem, parce que c’est la ville du grand Roi. Ne jure pas non plus par ta tête…. Que votre parole soit oui, oui, non, non…. » Cela veut dire que tu es un homme de parole, une femme de parole, tu n’as pas besoin de jurer ; tu le dis, tu n’as qu’une parole ; si tu jures, c’est du malin !

 

« Vous avez appris qu’il est dit : Oeil pour oeil, dent pour dent ! Mais moi, je vous dis, ne résiste pas au méchant ! Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente lui aussi l’autre ! Si quelqu’un veut plaider contre toi et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau ! Si quelqu’un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui ! Donne à celui qui te demande, et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter de toi ! » Cela veut dire que si tu tiens à tes biens, à tes richesses, Dieu t’enverra des gens pour te les demander et tu vas apprendre à les lâcher ; mais si tu es détaché de tes biens, de tes richesses, Dieu te montrera à qui tu dois donner et à qui tu ne dois pas donner. Au verset 43 : « Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi ! » C’est ce qu’on te disait avant ; mais Epouse, Jésus te dit : « Aimez vos ennemis ! Bénissez ceux qui vous maudissent ! Faites du bien à ceux qui vous haïssent ! Priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux. » Verset 48 : « Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est parfait ! »

 

En tant qu’Epouse de Jésus on devrait méditer souvent le sermon sur la montagne, tous ces chapitres du sermon sur la montagne, parce que c’est l’esprit de l’Epouse. Quand dans Apocalypse au dernier chapitre il est dit : « L’Esprit et l’Epouse disent, viens Seigneur ! » C’est une Epouse qui aura accepté cela pleinement dans sa vie, qui l’aura vécu. Savez-vous que le Saint-Esprit est comparé à une colombe ? Et savez-vous que dans le Cantique des Cantiques, le BienAimé dit à sa BienAimée : « Viens, ma colombe ! »? L’Epouse est appelée aussi colombe. La colombe du Saint-Esprit est venue sur elle et l’a pénétrée, et l’Epouse est appelée : « Ma Colombe.  » Elle est remplie du Saint Esprit. « Ma Colombe ! » Si on supprime toute racine d’amertume dans nos vies, nous allons vraiment devenir la Colombe du Saint Esprit, l’Epouse du Seigneur. Si on supprime toute amertume, le mécontentement, le murmure, on n’est pas content de son sort, on n’est pas content d’un tel, on n’est pas content de ci, de ça, le fiel amer ; Jésus va enlever tout ça ! Tu vas être belle, Epouse du Seigneur ! Tu es déjà belle aux yeux du Seigneur, mais tu vas être magnifique, splendide et tu vas aller à la rencontre de ton Epoux dans les cieux. « Celui qui atteste ces choses dit : Oui, je viens bientôt ! Amen ! Viens Seigneur Jésus ! » Et c’est merveilleux de voir que le dernier verset dit :

« Que la grâce de notre Seigneur Jésus soit avec vous tous ! » La grâce, c’est ce qui nous permet de tenir bon jusqu’au bout ; la grâce de Dieu qui va permettre à l’Epouse de se préparer, de tenir bon jusqu’au bout, jusqu’au jour de l’enlèvement. Et l’Epouse dit : « Amen ! »

 

 

La suite de cette série se trouve dans l’article A114 de l’Alpha et l’Oméga, correspondant au C114 du site source de vie.

 

Source : C113 Source de Vie http://www.sourcedevie.com

© SdV – Toute reproduction autorisée et même encouragée mis le 10/10/2001 modifié le 30/01/2004

Ce texte est la mise par écrit d’un message donné oralement par Henri VIAUD-MURAT, message qui a été enregistré sur cassette audio. Afin de garder la spontanéité de ce qui a été donné, la mise par écrit a été faite en conservant l’intégralité de l’enregistrement oral, sauf quelques modifications mineures qui étaient nécessaires à la compréhension du texte écrit.

 

Laisser un commentaire pour l'édification commune.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :